Voir Venise et la revoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voir Venise et la revoir

Message  Klod le Ven 9 Nov - 15:40

De François Salvat
Préface de Paul Morand

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On n'en finira jamais d'écrire sur les délices de l'Italie. Ce fut le titre de l'un des premiers ouvrages français en sorte de guide et Jean-Louis Vaudoyer l'utilisa, le trouvant si bien ajusté à son propos.
Délices de l'Italie et particulièrement de Venise. Salvat, peintre, a fait de Venise son modèle vivant. Prenant la plume, il écrit sur les peintres mais il circule aussi hors des musées et des églises, flâne, s'arrête et regarde. Il n'en est pas moins attentif à ce que d'autres – mieux que lui-même, estime-t-il – ont écrit sur celle que Paul Morand appelle la Belle aux eaux dormantes.
L'auteur de Venises a eu en main le journal de Salvat, il a pris goût à sa lecture et il le dit. Venise est menacée, on s'émeut, on mesure les niveaux et les cadences des eaux devenues montantes, on redoute le péril de l'engloutissement. Fut-elle jamais, comme nous la voyons, aussi vivante, si visitée, si choyée, si préservée? Salvat a voulu joindre l'hommage de ses étonnements au tribut des admirateurs qui, comme lui, de voir tant de réelles merveilles, n'en revenaient pas.

6,70 €uros

144 pages.
Éditeur: Gallimard
Collection : Vermillon
ISBN 2710323435

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum