Poèmes luxurieux de la Venise du XVIIIème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poèmes luxurieux de la Venise du XVIIIème

Message  Klod le Ven 9 Nov - 12:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Illustrations de Michèle Teysseyre

Sans le Baffo, on n’imaginerait pas tout ce que fut la décadence pleine de volupté de la Sérénissime République. Par lui nous connaissons la vie sexuelle de Venise, les fêtes, les Osterie, les Casinos, le jeu, les Ballerines, les Nonnes libertines. Il n’est pas de petit événement que le Baffo ne chante avec une obscénité sublime… Les poésies manuscrites du Baffo couraient la ville. Les jeunes femmes les lisaient en goûtant des sorbets…

Le Baffo mérite d’être connu et apprécié, c’est un poète. Obscène, sans doute, mais dont l’obscénité est, pour ainsi dire, pleine de noblesse. Le Baffo viole la poésie, c’est entendu. Toutefois, cet événement a la grandeur et la valeur symbolique d’une fête vénitienne. Chaque année, le Doge épousait la mer.

Guillaume Apollinaire[right]

25,90 €uros

Broché: 72 pages
Editeur : L'Archange Minotaure (24 janvier 2008)
Collection : Le rose et le noir
Langue : Français
ISBN-10: 2354630123
ISBN-13: 978-2354630126

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum