Le 02 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 02 juillet

Message  Martine 1968 le Ven 30 Nov - 13:50

2 juillet 1961

Mort à Ketchum (Idaho) de l'écrivain Ernest Miller Hemingway.

Quand il revient aux Etats-Unis en septembre 1960, après des voyages à Cuba et en Espagne, il ne se porte pas très bien, ni physiquement, ni mentalement. Il est devenu impuissant ; il se sent sombrer dans la cécité à cause du diabète ; et il est touché par la folie (en fait un trouble bipolaire qu'il subit toute sa vie). En décembre, le médecin, George Saviers, l'envoie se faire soigner dans la préstigieuse clinique Mayo du Minnesota, où il est traité par sismothérapie et par des sédatifs. Il en ressort en janvier 1961, mais trois mois plus tard, il doit retourner se faire hospitaliser, d'abord au Sun Valley hospital, puis de nouveau à la clinique Mayo, où il reçoit de nouveaux electrochocs. Il revient chez lui le 30 juin, et deux jours après, le 2 juillet 1961, il se suicide d'un coup de fusil. Autrefois, il avait blâmé son père pour son suicide, considérant cela comme un acte de lâcheté.

Le dossier médical d'Hemingway, rendu accessible en 1991, montra qu'il souffrait d'hémochromatose (diagnostiquée en 1961), une maladie génétique qui provoque de sévères dommages physiques et mentaux. Cette maladie explique les nombreux suicides dans la famille Hemingway (son père, son frère, sa sœur et sa petite fille Margaux Hemingway).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Martine 1968

Messages : 434
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 48
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 02 juillet

Message  Martine 1968 le Ven 30 Nov - 14:06

2 juillet 1849

Venise subit le premier bombardement aérien de l'Histoire

Dans la matinée du 2 Juillet, 1849, la population de Venise, est épuisée par le long siège par les troupes autrichiennes du maréchal Radetzky qui ont l'intention d'écraser la résistance opiniâtre de la République de Venise.

Ils se précipitent dans les rues et sur les ponts pour observer un phénomène extraordinaire de la guerre, inconnu jusqu'alors: le premier raid aérien de l'histoire.

Dans le ciel bleu clair au-dessus du labyrinthe de canaux, à environ cinq cents mètres de hauteur, une demi-douzaine de grands ballons lâchés par les autrichiens, planent vers la vile. C'est alors qu'il a commencé d'en pleuvoir d'étranges engins explosifs destinés à détruire les bâtiments, les maisons et les gens.

Cet épisode curieux et peu connu, qui a vu Vénitiens, même si c'est complètement involontaire, découvrir la première expérience de la guerre aérienne, née d'une idée brillante d'un jeune officier d'état-major austro-hongrois, le colonel d'artillerie Benno Uchatius.


Martine 1968

Messages : 434
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 48
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum