Le 28 novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 28 novembre

Message  Patriciaa494 le Mar 13 Nov - 21:42

28 Novembre 1740

Dans la Corte Scotti à S. Luca éclate ce qui sera un des plus importants incendies de Venise.

Dans la même année, le teatro di S. Luca, qui deviendra celui de Goldoni, brûle pour la deuxième fois.

Patriciaa494

Messages : 364
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 28 novembre

Message  Martine 1968 le Mer 14 Nov - 21:52

28 novembre 1631

Le sénat proclame la libération de la cité de la peste, qui aura fait entre août 1629 et octobre 1631 : entre 46 490 et 51 903 morts.

Un tiers de la population est morte dans la ville et dans les Lazzaretti.

Les chiffres varient selon les sources (les inspecteurs de la santé publique et le docteur Cecilio Fuoli), et selon la prise en compte ou non des îles de la lagune, ou de certaines catégories sociales comme les moines, les religieuses et les Juifs.

Au recensement de 1633, après avoir encouragé l'immigration de gens qualifiés originaires des contrées voisines, Venise ne comptait plus que 102 243 habitants, contre 142 804 habitants avant la peste.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Martine 1968

Messages : 434
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 48
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 28 novembre

Message  Patriciaa494 le Mer 14 Nov - 22:02

28 Novembre 1789

Incendie mémorable Campiello del Tagiapiera à S.Marcuola.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dans le journal vénitien "Il Nuovo Postiglione" ou "Novelle del Mondo", il est rapporté: "Accesosi fortuitamente in uno dei magazzini da olio, trascorse come torrente pel vicino canale; distrusse d'un lato le case adiacenti lungo il campiello, le Colombine, ed il Volto Santo, e dall'altro tutto lo spazio tra il canale stesso ed il Campiello dell'Anconeta. Le case perdute furono circa 60, abitate da 140 desolate famiglie, tra le quali 50 composte da circa 400 indigenti."


Le Notaire Gradenigo ajoute que "i magazzini appartenevano alla ditta Giovanni Heilzelmann, che erano pieni di 240.000 libre di olio, e che l'incendio ebbe origine dal fuoco ivi tenuto per disgelare l'olio, e dalla dimenticanza di spegnere la lucerna pendente dal soffitto."


La Nouvelle Postiglione raconte encore que le doge (Lodovico Manin):
"... soccorse i danneggiati con 24.000 lire, Giulio Correr con 16.000, Giulio Contarini con 5.000, e la Società del Nobile Casino di S.Samuele con 4.400."

Ce feu est rappelé sur la façade des maisons appartenant à la confrérie de la Volto Santo, au Ponte
dell'Anconeta.

Francesco Guardi a immortalisé le brasier :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Patriciaa494

Messages : 364
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 28 novembre

Message  Martine 1968 le Mer 14 Nov - 22:09

28 novembre 1563

Bianca Cappello qui a quinze ans s'enfuit de Venise pour la ville des Médicis avec son amant, Pietro Bonaventuri.

Bianca Cappello (née v. 1542 à Venise et morte à la villa de Poggio a Caiano, près de Florence en 1587) est une dame vénitienne de la Renaissance, fille d'un patricien de Venise.

Bianca Cappello inspira une vive passion au duc François Ier de Médicis marié à Jeanne d'Autriche, qui l'attacha à sa cour, lui fit construire le Palazzo di Bianca Cappello par son architecte Bernardo Buontalenti.

Devenu veuf, il finit par l'épouser, après lui avoir fait décerner par les Vénitiens le titre honorifique de Fille de la république, 1579. Il ne l'épousa cependant que quatre mois après qu'eut lieu la publication du mariage et la proclamation de Bianca Capello comme Grande-duchesse de Toscane.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Martine 1968

Messages : 434
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 48
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 28 novembre

Message  Lise 2 le Dim 25 Nov - 16:05

28 novembre 1562

Tintoret et Domenico Molin s'engagent à réaliser deux peintures chacun pour le vestibule de la Libreria Marciana, d'ici février de l'année suivante. Les oeuvres n'ont pas été identifiées.

_________________
Aucun possible n'est beau ; le réel seul est beau
.
Émile Chartier, dit Alain

Lise 2

Messages : 99
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 35
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 28 novembre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum