Le 21 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 21 juillet

Message  Don Pietro di Castello le Ven 2 Nov - 18:23

21 juillet 1577

Le dimanche 21 juillet 1577, huit jours après que la fin de l'épidémie de peste ait été constatée, le Doge accompagné de tous les dignitaires et du peuple de Venise ont traversé le canal de la Giudecca en procession sur un pont de barques pour rendre publiquement grâce au Rédempteur.

On avait installé un autel en plein air, car l'église n'était pas encore construite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Don Pietro di Castello

Messages : 140
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 46
Localisation : Venezia - Castello

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 21 juillet

Message  Klod le Lun 19 Nov - 12:42

21 juillet 1365

Marco Cornaro est élu 59e doge de Venise.

Il est le fils de Giovanni et de Agnese (dont la « maison » ne nous est pas parvenue), il a cinq frères. Sa famille (son nom est Corner même si souvent on emploie Cornaro) est très importante à Venise et elle est considérée comme une des plus anciennes, remontant aux Romains et des plus puissantes. Après une longue carrière dans l'administration vénitienne, en 1365 il est élu doge à la suite de Lorenzo Celsi, connu pour ces excès.

Fidèle depuis toujours aux idéaux républicains oligarchiques sur lequel est organisé Venise, il est un bon doge de transition et ramène la paix dans les institutions publiques secouées par des tentatives de complot destinées à renverser la forme républicaine du gouvernement.

Corner se montre fidèle à la république et se distingue pendant le complot du doge Marino Falier qui, désireux de devenir prince de Venise, convainc certains nobles de la ville de s'unir à lui dans un plan qui l'aurait désigné seigneur absolu. Le complot découvert, Marco Corner, à l'époque le plus ancien sénateur et donc faisant automatiquement office de vice–doge, conduit la flotte vénitienne pour contrôler la lagune de façon à interdire les interventions en faveur des insurgés de la terre-ferme.

Il gère alors pendant une courte période l'État en attente de l'élection du nouveau doge (17 avril – 21 avril 1355). Il y a peu d'informations sur la période qui suit 1355 même s'il apparait qu'il concourt, sans succès, à la charge de doge pendant le « conclave » de 1361 dont sort vainqueur son prédécesseur, Lorenzo Celsi. À l'époque, il est désigné comme chevalier sans savoir qui lui a conféré ce titre.

La mort de Lorenzo Celsi le 18 juillet 1365, officiellement pour maladie mentale et le conclave qui l'élit le 21, provoquent une certaine tension dans la société vénitienne qui, ayant à peine échappé au complot de 1355, craint de retomber dans une guerre civile.

Malgré les calomnies adverses concernant la petite origine de sa femme, Corner apparait comme idéal pour la charge suprême: âgé, il a 80 ans, modeste, fidèle. Une fois élu face à Giovanni Foscarini et de son successeur Andrea Contarini, il introduit un comportement respectueux envers les organes publics, très différent de l'arrogance de ses prédécesseurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum