Voyage en Italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voyage en Italie

Message  Klod le Mer 31 Oct - 10:08

... de Jean Giono.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quatrième de couverture
De Manosque à Florence, en passant par Milan, Venise, Padoue, Bologne, voici l'Italie de Jean Giono, romancier du bonheur. Le lecteur le suivra dans ses découvertes, avec un plaisir extrême. À chaque pas, le paysage et les êtres apportent leur leçon. Giono sait traduire le message d'une allée de cyprès sur une colline, du froncement de sourcils d'un Milanais, du battement de cils d'une Vénitienne. Il est délicieux de voyager avec un tel guide.

Biographie de l'auteur
Jean Giono est né le 30 mars 1895 à Manosque en Haute-Provence. Son père, italien d’origine, était cordonnier, sa mère, repasseuse. Après des études secondaires au collège de sa ville natale, il devient employé de banque jusqu’à la guerre de 1914, qu’il traverse comme simple soldat. En 1919, il retourne à la banque. En 1920, il épouse une amie d’enfance, Élise. Ils auront deux filles, Aline et Sylvie. Lorsqu’en 1930 la banque qui l’emploie ferme sa succursale de Manosque et lui offre une situation ailleurs, il choisit de rester dans sa ville, et de quitter tout à fait la banque pour la littérature. Il fut aussi historien et scénariste. Dans l’œuvre de Giono, la nature tient une grande place. Il a toujours aimé les arbres. Quand il était petit, il allait se promener en compagnie de son père. Tous deux emportaient dans leurs poches des glands qu’ils plantaient dans la terre à l’aide de leur canne, en espérant qu’ils deviendraient de superbes chênes.Jean Giono est mort le 9 octobre 1970.

5,95 €uros

Poche: 212 pages
Editeur : Gallimard (16 octobre 1979)
Collection : Folio
Langue : Français
ISBN-10: 2070371433
ISBN-13: 978-2070371433

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Italie

Message  Klod le Mer 31 Oct - 10:12

«Je ne suis pas voyageur, c’est un fait»: c’est sur cette déclaration que s’ouvre le Voyage en Italie. Giono est effectivement un casanier, un «voyageur immobile», comme il se désignait lui-même. Il se décide pourtant, en octobre 1951, à 56 ans, à partir vers le pays de son père et de son grand-père, territoire intérieur fécondé dès l’enfance par les récits paternels, les rencontres d’émigrés italiens à Manosque, puis par la lecture de Dante, de l’Arioste, de Machiavel, et de Stendhal, qu’il lit et relit avec passion.

Ce qui m’a le plus touché dans ce livre vient du fait que Giono s’inscrit, d’une certaine manière, dans la tradition des moralistes français.

Le Voyage en Italie est un livre qu’il ne faut pas lire pour connaître l’Italie, mais pour écouter une petite leçon de philosophie jouisseuse que les Italiens - doués d’une «intelligence merveilleuse pour aller au bonheur» - rendent sans aucun doute plus propice, quand ils ne l’incarnent pas. «Vous n’imaginez pas comme tout est fait pour le plaisir. Il ne faut rien dédaigner. Le bonheur est une recherche. Il faut y employer l’expérience et son imagination. Rien ne paie de façon plus certaine».

Mon exemplaire est un peu usé...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'ai aimé (7/10) = Very Happy

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum