Le 24 juin ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 24 juin ...

Message  Klod le Lun 29 Oct - 19:47

24 juin 1789

Naissance de Silvio Pellico, à Salaces, dans le Piémont.

Il est né dans une famille dont il a fait lui-même, dans ses Prisons, un aimable portrait. Son enfance a été maladive et faible, et l’amour, les tendres soins de sa mère ont été nécessaires à la survie de l'enfant. Quelques années plus tard, son père l’envoya chez un cousin de sa mère en France, à Lyon. Il y passa quatre ans, se livrant aux distractions du monde mais s’intéressant aussi aux mœurs et surtout à la littérature française, et, ensuite, à enseigné la langue française à Milan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est dans cette ville qu'il s’est lié avec Foscolo, Monti et Volta, et est devenu le précepteur des enfants du comte Porro. Toute l’Italie applaudit à sa tragédie de Francesca da Rimini, jouée en 1819. Un journal, il Conciliatore, qu’il avait contribué à fonder en 1818, à été supprimé par la censure autrichienne en 1820. Quand la révolution éclata cette même année en Piémont et à Naples, il est vite devenu un suspect à été arrêté pour conspiration le 13 octobre 1820. Conduit de Milan à Venise, où on l'a enfermé à Sain Michele, transformée pour l'occasion en prison pour les politiques.
Arrivé à San Michele, Silvio a été enfermé dans une chambre qui donnait sur une cour, sur la lagune et sur l’île de Murano. Cette belle île de Murano, où se fabriquent aujourd’hui encore ces frêles verroteries qui ont été un des caprices du Moyen Âge, n’est séparée de San Michele que par un canal. Ce fut dans cette autre prison que Pellico reçut d’abord la nouvelle de sa condamnation. Mais l’amertume de ce moment lui fut bien adoucie par la joie de se retrouver avec Maroncelli, qu’il n’avait pas revu depuis que, l’un et l’autre, ils avaient été arrêtés. Il leur avait été accordé de passer la journée ensemble.
Condamnés à mort tous les deux, la clémence impériale commuait la peine en quinze et vingt ans de détention dans la citadelle de Spielberg. Cette sentence devait être signifiée le lendemain aux condamnés, en présence de Venise entière.

Il a donc été envoyé en mars 1822 dans la terrible prison du Spielberg en Moravie où il a passé dix ans. Sa vie de prisonnier est bien connue car il l’a racontée lui-même dans un livre qui a connu plus tard un immense succès : Mes prisons – Mémoires de Silvio Pellico.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 24 juin ...

Message  Klod le Lun 19 Nov - 12:55

24 juin 1380

Chute de Chioggia reprise par les vénitiens.

Le 18 août 1379, par un acte désespéré par lequel la noblesse demande conseil au peuple rassemblé sur la place Saint-Marc, Vettor Pisani est libéré et les 40 galères lui sont confiés. Contarini prend le commandement de quelques unité malgré son âge, il est proche des 80 ans. Après de longs combats, le 22 décembre 1379, Pisani réussit à atteindre Chioggia et assiéger les Génois. Doria, est tué en janvier 1380 et la ville tombe en juin, Contarini fait une entrée triomphale. La guerre dure encore un an, les adversaires, sans espoir de victoire définitive, décident d'accepter une médiation et une paix de compromis: Venise perd ses droits sur la Dalmatie, Trévise et Conegliano, Ténédos, les concessions commerciales sur la mer Noire. C'est une demie défaite qui se transforme en triomphe, Gênes, épuisée, connaît une période de décadence, elle avait en main sa rivale et perdit tout en quelques mois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Klod
Admin

Messages : 1186
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 60
Localisation : Venezia

http://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum